Féministe au foyer

Bonjour à tous,

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que le blog a été en pause depuis quelque temps et j’avoue que l’envie d’y revenir se faisait de plus en plus pressante. Et puis l’actualité m’a mis le petit push qu’il me fallait pour réellement m’y remettre.

On reprend donc avec un titre que j’adore, que j’ai trouvé en roulant pour amener ma tribu à l’école. Un oxymore, des antonymes. Une féministe qui ne travaille pas, qui ne lutte pas contre le patriarcat ? Une femme au foyer qui milite pour le droit des femmes ? Quelle idée. Et pourtant, c’est tout à fait ce que je suis.

J’ai travaillé pendant 2 ans dans deux entreprises différentes, et ça a été brutal: les remarques sexistes, les « tu mettras une jupe pour le rendez-vous client. », le sexisme ambiant. Quand j’ai démissionné pour rejoindre mon futur mari à l’époque, mon collègue m’a dit « ne restes pas à la maison, ça serait du gâchis ».

Je n’ai pas repris le chemin du travail depuis.

beach-dark-dawn-39853

Lors de la dernière journée des droits des femmes, j’ai vu un changement dans le discours. Non les femmes ne veulent pas de réducs chez Darty ce jour-là, ni de Happy Days chez Kiabi. Non, on veut se pencher sur nos droits, où en est t-on ? Et puis ce mot qui revient et que personnellement j’adore, la sororité. Une volonté d’enfin s’entraider, se soutenir.

Mais malheureusement la sororité s’arrête souvent aux portes de la maternité, avec cette liste de choses à faire et être pour viser une maternité parfaite. L’accouchement, l’allaitement, le portage, l’éducation, toutes ces choses qui nous divisent continuellement parce qu’on ne peut s’empêcher de juger, de critiquer.

A peine quelques jours après cette journée et toute cette sororité, j’ai vu des blogueuses se faire démolir pour avoir partager leur vision de la maternité, ou de l’éducation ou encore leur technique pour apprendre l’endormissement à leurs enfants. Et bien sûr, par des femmes. Pourquoi ?

Parce que ça ne tique pas les bonnes cases du moment. Parce que pour moi : comme dans tout, il y a des modes dans la maternité. Aujourd’hui, c’est ci, demain cela sera ça. C’est un cycle et il faut prendre du recul face à tout ça, et ne pas croire qu’on a LA solution, pour accepter ce que font les autres, sans jugement, sans critique.

Chacun fait comme il peut et comme il veut.

backlit-dawn-friends-862848.jpg

 

Parce qu’être féministe, c’est aussi ça. Juste soutenir et encourager les femmes autour de nous. Ne jamais juger et critiquer. Et surtout ne pas penser qu’on a la science infuse de la maternité.

Bonne journée à tous,

Marie.

P.S: Concernant la nouvelle loi anti-IVG votée aux Etats-Unis par une assemblée composée de 100% d’hommes: Pas d’utérus, pas d’opinion.

the-future-is

Publicités
Cet article, publié dans Humeur, Lifestyle, Parentalité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Féministe au foyer

  1. Quel bonheur, cet article ! je ne peux pas être plus d’accord avec tout ce que tu dis. Cette contradiction évidente entre volonté d’être « féministe » et le jugement permanent des autres femmes; je trouve qu’on le voit de plus en plus (c’est probablement exacerbé par les réseaux d’ailleurs).
    J’ajouterai que pour moi, être au foyer est un acte féministe ! Redonner de la valeur à la maternité, remettre en avant tout le mérite et le travail que font les femmes en élevant leurs enfants, c’est loin d’être anodin. Le féminisme doit évoluer, il faut certes exiger de pouvoir choisir de travailler, d’avoir les mêmes responsabilités / salaires que les hommes etc, mais également pouvoir choisir de ne pas travailler, rester à la maison et prendre en charge nos enfants. Après tout, nous payons des nounous et autres pour s’occuper d’eux enfants et/ou de notre foyer ; pourquoi n’est-ce plus considéré comme un travail lorsqu’il est assuré par nous-mêmes ?! C’est d’ailleurs sans doute le plus noble qui soit ;-).
    Bref, je m’arrête là sinon je vais bientôt me mettre à réclamer un salaire pour les femmes au foyer (oh mais tiens… ;-))
    Ravie de te revoir ici en tout cas !
    elles doivent également à mon sens réclament

    Aimé par 1 personne

  2. Maeva Rbt dit :

    Pas d’utérus, pas d’opinion 👍🏻 Girls supports girls ❤️

    J'aime

  3. Mam'Weena dit :

    J’aime cet article, déjà parce que comme toi, je me considère comme une féministe au foyer 💪.
    Je ne comprends pas ce besoin de jugement permanent, exacerbé par les réseaux sociaux … franchement, quand on n’a rien de gentil à dire autant se taire 😒
    D’autant plus que les modes, c’est bien, mais dans la vrai vie, on ne choisit pas toujours, on compose avec le bébé/l’enfant qu’on a en face de nous 🤗. Trois enfants et à chaque fois, trois histoires/méthode différentes, que ce soit pour le sommeil, l’alimentation, etc. 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s