Coup de griffes: Quand ton enfant tape

Me voilà de l’autre côté du miroir.

L’autre jour, lorsque j’ai récupéré ma princesse à la crèche, on m’a appris qu’elle avait griffé un autre enfant à sang. Evidemment, je suis mortifiée. Mais malheureusement, je ne suis pas étonnée. Ce n’est pas un comportement que j’ignorais mais son agressivité était jusqu’à présent cantonner à la maison, et j’avais l’impression de la « maîtriser ». Et là, j’ai bien du me rendre à l’évidence que non, je ne maîtrisais plus rien du tout.

Romane a toujours été une petite fille très expressive – elle ne ment pas sur ses sentiments, et elle les montre, parfois à outrance. Le terrible two, en s’installant, nous a fait entrevoir son incapacité à gérer « sereinement » la frustration et le conflit anodin avec un autre enfant.


Les premières fois, pour être tout à fait transparente, je ne me suis pas du tout inquietée. Parce qu’ayant un garçon qui à l’inverse faisait les frais des frustrations des autres enfants avec des morsures, griffures, et blessures en tout genre, je me suis dit qu’avec elle, je n’aurais pas cette inquiétude là. Elle ne sera pas le souffre-douleur de quiconque. Et c’etait tant mieux.

Mais aujourd’hui, je dois bien me rendre à l’évidence: ma fille peut être une petite terreur. Pourtant, elle parle très bien pour son âge, donc cette violence ne vient pas d’une frustration de ne pas savoir s’exprimer. Pour moi, elle ne sait tout simplement pas gérer ses émotions là, et c’est à nous de l’aider. Comme vous pouvez le voir, je prend le problème très au sérieux.

En réaction immédiate, voilà ce que je fais de manière très simple: je me mets à son niveau, je lui explique, plus ou moins calmement je l’avoue, qu’elle n’a pas le droit de taper et elle va au coin. Je sais bien que cette méthode n’est pas dans la lignée « bienveillante » mais clairement j’ai beaucoup de mal à voir ma fille taper/griffer/tirer les cheveux, et qu’il n’y ait pas de conséquences immédiates. D’ailleurs si vous voulez connaitre mon avis sur la « parentalité », n’hésitez pas à lire mon article ici.

Alors il y a la réaction immédiate et le travail de « fond »: j’opte comme d’habitude pour m’aider de la littérature jeunesse. J’avais déjà acheté il y a de ça quelques semaines deux tchoupi qui traite des conflits/émotions : « Tchoupi n’aime pas la bagarre » et « Tchoupi est en colère » mais ils ne nous ont pas aidé.


Dans le premier, Tchoupi n’est pas véritablement acteur de la bagarre et donc c’est avec une certaine distance que l’enfant comprend la morale de l’histoire. Dans le second, Tchoupi est en colère, et veut quitter la maison avec son petit baluchon. Il lui manque son doudou. Je vous le donne en mille, il le retrouve et reste dans sa maison parce que sa maman est trop chouette d’avoir retrouvé son doudou. Là encore, on ne traite pas réellement du sentiment de la colère, et surtout la résolution de ce sentiment se fait uniquement grâce au doudou.. Alors bien sûr, un objet de transition c’est bien, mais ça ne résout pas tout (en tout cas, pas chez moi!).

Du coup, chou blanc avec notre allié pourtant fidèle Tchoupi.

J’ai donc cherché ailleurs, et là je crois que j’ai été influencé par « la mode » avec deux livres que l’on voit beaucoup en ce moment: « La couleur des émotions » et « Le loup qui apprivoisait ses émotions ».


Pour le premier, je pense tout simplement que Romane est trop petite pour le comprendre et du coup pour en tirer des « leçons ». Elle est encore dans une période où les livres « pop-up » sont systématiquement abimés alors j’avoue ne pas lui laisser en libre accès, je le regarde avec elle, lui explique, mais je n’ai pas l’impression qu’elle « capte » quoi que ce soit.

Pour le second, là j’avoue que je suis étonnée. Elle s’en est complètement désintéressée. Pourtant elle adore les petits livres « P’tit Loup » mais celui-là a beau être en libre accès, elle ne le prend jamais et lorsque je lui ai lu, elle est passé à autre chose très rapidement, ce qui est très rare. A voir avec le temps si elle y revient !

Je trouve néanmoins qu’elle commence à se calmer. Elle ne se laisse pas faire, mais l’agressivité vient moins vite. A force de dialogue, je crois qu’elle comprend que la violence n’est pas une option. Je me doute qu’il y aura des périodes de rechute, mais je suis assez confiante parce que le dialogue est installée et que Romane fait son chemin tranquillement.


Je suis bien sûr preneuse d’idées de livres et de conseils de votre côté ;-).

Je vous embrasse.

Marie, qui espère accoucher ce week-end !!!

Publicités
Cet article, publié dans Parentalité, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Coup de griffes: Quand ton enfant tape

  1. Claire dit :

    Mince, c’est vrai que c’est un peu pénible cette période. Finalement ça n’a pas duré très longtemps chez nous.
    Au niveau des émotions, il y a deux livres qui ont bien marché chez nous:
    Non! de Jeanne Ashbé et A l’intérieur de moi d’Aurélie Gaud. Je te laisse les liens si tu veux jeter un coup d’oeil 😉
    https://tumefaisgrandir.wordpress.com/2016/08/25/livre-mes-coups-de-coeur-1/
    https://tumefaisgrandir.wordpress.com/2016/09/13/livre-mes-coups-de-coeur-3/

    Aimé par 1 personne

  2. Mam'Weena dit :

    Arf, quelques soit le côté, ce n’est jamais agréable …
    Chez moi, ce sont les livres de Catherine Dolto qui nous aide bien sûr différents sujets et il y en a un sur la colère qui est plutôt bien fait (la colère est représenté par un gorille ou un tigre qui grossi, grossi, grossi jusqu’à exploser mais qu’il est bien difficile de rendre à nouveau petit 😉)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s